Culture : Portrait de Gottfried Leibniz

Rédigé par Nicolas K Aucun commentaire
Gottfried Leibniz, portrait, statue et travaux

Nouveau numéro de la série d’articles sur les fondateurs de l’informatique.

Gottfried Leibniz est un polymathe et inventeur allemand. Dans la continuité du travail de Blaise Pascal, il a créé une machine permettant d’effectuer les 4 opérations de base (addition, soustraction, multiplication, division). Il a également travaillé sur la base binaire et diffuser cette idée d’utiliser le binaire pour simplifier les calculs. Qui était-il ? Qu’a-t-il apporté de fondamental pour l’informatique ? Réponses dans cet article.

Le dernier « génie universel »

Gottfried Leibniz est un polymathe allemand : il s’intéresse autant aux sciences qu’à la philosophie, aux langues, au droit ou à la politique et il est parfois considéré comme le dernier « génie universel » pour ses connaissances très diverses.

Tout au long de sa vie, il exerce différents métiers (avocat, diplomate, conseiller royal) pour financer ses travaux, ce qui le ralentit dans sa recherche scientifique.

Sa machine arithmétique

S’intéressant aux mathématiques, il travaille à partir de 1671 sur la pascaline à laquelle il souhaite ajouter la multiplication et la division directes.

Il conçoit pour cela la roue à nombre variable de dents (qu’il décrit mais ne construit jamais) ainsi que le cylindre cannelé qu’il intègre dans une machine à calculer qu’il construit en 1694.

Cette machine constitue un progrès certain pour l’époque, bien qu’on découvrira plus tard qu’elle donne des mauvais résultats avec certains nombres.

Le système binaire

Une fois cette machine au point, vers 1679, il décide de travailler sur le système binaire (dont il n’est pas l’inventeur, contrairement à certains dires).

Il écrit un article intitulé « Explication de l'arithmétique binaire, qui utilise seulement les caractères 1 et 0, avec quelques remarques sur son utilité, et sur la lumière qu'elle jette sur les anciennes figures chinoises de Fu X ».

Il remarque notamment que cette notation binaire simplifie beaucoup les calculs de base (addition, soustraction, multiplication, division) mais y trouve surtout, plus que de l’utilité, de l’élégance et de la beauté.

Ses autres travaux

Gottfried Leibniz s’intéressant à beaucoup de choses, il nous a laissé un bel héritage :

  • philosophie : Leibniz est connu pour ses écrits sur la religion, les idées, la logique, les monades (Discours de métaphysique, Nouveaux Essais sur l’entendement humain, La Monadologie) ;
  • logique : il a théorisé un langage universel représentant les choses de façon conceptuelle et permettant de prendre des décisions par calcul algorithmique ;
  • mathématiques : il travaille sur le calcul infinitésimal (calcul différentiel et calcul intégral), il est à l’origine du mot "fonction" mathématique, du mot "coordonnées", d’un certain nombre de notations mathématiques (pour les différentiels, les intégrales, le "point médian" en guise de signe de multiplication…) ;
  • physique : il s’est intéressé à la mécanique et a inventé le concept d’énergie cinétique ;
  • biologie, géologie, Histoire, droit, philologie, psychologie

Anecdote

C’est grâce à Leibniz qu’est fondée l’académie des sciences à Berlin.


Sources :

Écrire un commentaire

Quelle est la cinquième lettre du mot wboaxs ?

Fil RSS des commentaires de cet article